Votre rêve d'une maison bois à monter soi-même.
24 Juin

Comment fonctionne l’assurance en auto-construction ?

L’auto-construction d’une maison en bois nécessite de souscrire certaines assurances pour vous protéger sur le chantier, pendant que vous travaillez, mais pour protéger également les personnes présentes et l’édifice en construction. En effet, ce beau projet, qui permet de faire des économies et d’avoir le plaisir de mettre la main à la pâte, fonctionne comme n’importe quel chantier : il n’est pas donc pas sans risque.

La première chose à faire, c’est de contacter votre compagnie d’assurance pour faire le point avec elle sur votre couverture. Vérifiez que vous êtes couvert en cas de dommage causé à un tiers. Si vous faites travailler sur le chantier votre femme, vos enfants ou si des amis vous donnent un coup de main, votre assurance responsabilité civile doit vous couvrir dans le cadre de l’auto-construction. Imaginez que l’un d’entre eux se blesse…
Dans l’idéal, il faudrait aussi souscrire une assurance « dommages-ouvrage » qui sert à vous couvrir en cas de défaut de construction. Mais là, évidemment, les choses se compliquent. Les assurances n’accordent pas cette garantie en auto-construction, elles estiment que, si défaut il y a, ce sera de votre faute, car vous n’êtes pas un professionnel, ou alors elles acceptent, mais à des tarifs prohibitifs.

De toute façon, les maisons en bois et en kit sont faciles à monter à soi-même. Elles s’assemblent comme un puzzle. Avec ce type de produit, vous ne prenez pas beaucoup de risque. Faites attention simplement à protéger vos proches et à ne pas vous blesser, le reste s’édifiera tout seul sans encombre et vous serez bientôt chez vous !

O.D. / Bazikpress © Graphiste-J

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée